L'innovation en SST | Des idées tirées des Grands Prix SST

5/12/2017

Les grands prix de la santé et sécurité au travail sont décernés à chaque année aux entreprises qui ont innovées afin d'assurer une plus grande sécurité des employés au travail. Cette initiative de la CNESST, qui en est déjà à sa 12ème édition, met en lumière les efforts des entreprises lauréates sous forme de vidéos. Ceux-ci expliquent les innovations en tant que telles, la problématique de base rencontrée, la solution trouvée et les avantages de cette solution. Plus intéressant encore, ces vidéos se terminent habituellement par une hypothèse des environnements de travail similaire, donc d'autres entreprises, qui pourraient elles aussi bénéficier de l'innovation présentée.

C'est dans cette optique que nous avons écouté plusieurs dizaines de ces vidéos et sélectionné ceux qui nous ont semblés les plus adaptables à d'autres environnements de travail. Certaines de ces idées sont complexes, d'autres très simples, mais elles assurent toutes une plus grande sécurité des employés.

Cadenassage

L'entreprise ABB a été récompensée aux Grands prix santé et sécurité au travail 2016 du prix coup de cœur du public pour son innovation reliée au contrôle des énergies.

Les travailleurs devant souvent utiliser simultanément diverses sources d'alimentation électrique de différentes tensions pour effectuer les essais fonctionnels des unités fabriqués, ceux-ci s'exposaient à des décharges électriques potentiellement mortelles s'ils oubliaient de cadenasser une de ces sources d'énergie. En créant un système de distribution d'alimentation de multiples tensions alternatives et continues, alimenté par une source unique de 600 volts alternatifs, l'entreprise ABB a fait en sorte qu'un seul système permette de produire toutes les tensions nécessaires pour effectuer les essais, et qu'ainsi un seul disjoncteur doive être cadenassé.

Cette innovation porte le nom de source de puissance mobile, et celle-ci réduit grandement les risques d'accidents dans ce contexte.

Pour en apprendre d'avantage, nous vous suggérons de visionner ce vidéo l'expliquant plus en détails.

Cadenassage
source : CNESST


La ville de Longueuil a aussi mise sur pied une innovation en lien avec le cadenassage : le dispositif d'entretien J/D.

L'usine de production d'eau potable de la ville nécessite des opérations de nettoyage de ses réacteurs UV servant à la désinfection de l'eau. Étant donné qu'aucune procédure sécuritaire liée au nettoyage n'avait été prévue par le fabricant, les techniciens devaient actionner à distance le système de nettoyage et parcourir un étage afin de vérifier si celui-ci était dans une position adéquate pour l'entretien tout en travaillant sous tension. Afin de remédier à ce problème, une boîte de contrôle pouvant être déplacée d'un réacteur à l'autre a été conçue.

Grâce à ce dispositif portatif, il est désormais possible, avec une énergie électrique hors tension, de manipuler les réacteurs sur les lieux afin de placer ceux-ci dans une position appropriée pour le nettoyage et ce de façon plus sécuritaire.

Dispositif d'entretien J/D
source : CNESST


Travail en espace clos

Véolia est une entreprise de nettoyage industriel devant fréquemment travailler dans des conduits ou des trous d'hommes et donc particulièrement vulnérable aux risques des espaces clos (les conditions physiques, le danger pour l'air que représente les produits chimiques dégagés lors du nettoyage sous haute pression, etc.).

Afin de mitiger ces risques, les travailleurs ont développé un système de retenue pour endroits inaccessibles. Celui-ci permet d'aligner la buse dans la conduite, reliée à un tuyau d'aluminium qui a une portée de 0 à 12 mètres. Une pédale de contrôle à distance permet ensuite de régler la pression d'eau utilisée, et permet donc souvent au travailleur de nettoyer l'espace clos à partir de l'extérieur, sans y entrer lui-même et donc entre autres de ne pas être en contact avec les produits chimiques dégagés ni les conditions de température extrêmes qui peuvent être créées par le nettoyage.

Travail en espace clos
source : CNESST


Troubles musculosquelettiques

Produits forestiers Résolu est une entreprise du Saguenay-lac-st-jean qui possède une scierie à Girardville. Cette dernière travaillant principalement avec le bois rond, les déchets engendrés sont souvent très lourds. Une des tâches du concierge était de soulever le bac qui les contient pour le vider dans une benne à recyclage, ce qui était très difficile pour son dos.

Afin d'éliminer les risques de lésions musculo-squelettiques, des employés ont créé un système portatif pour transvider les bacs roulant. Ils ont modifié un diable afin de lui installer un moteur électrique capable de soulever le bac et le vider dans la benne automatiquement, à l'activation du concierge. Cette innovation permet maintenant au concierge d'effectuer cette tâche sans effort et donc sans risques pour son dos.

Troubles musculosquelettiques
source : PF Résolu - Usine Girardville


Ville de Mont-Saint-Hilaire

Les employés du centre des archives de la ville de Mont St-Hilaire doivent fréquemment aller chercher des boîtes remplies de documents sur des tablettes très hautes. Avec le temps, ce type de mouvements difficiles risque de causer des blessures aux épaules et au dos du travailleur.

Ils ont créé une une solution à ce problème en ajoutant à un escabeau mobile un moteur qui ajuste une tablette afin que l'employé qui la manipule puisse simplement glisser la boîte sur la tablette et la lever ou l'abaisser électroniquement, sans effort. L'employé doit simplement grimper dans de l'escabeau et glisser les boîtes à l'endroit souhaité, sans avoir à les soulever et surtout sans être en extension au dessus des épaules comme auparavant.

source : CNESST


Inspections

Tyco est une compagnie qui vend des produits et services de sécurité contre les incendies. Leur problématique était liée aux inspections exécutées avec crayon et papier, celles-ci étaient souvent peu standardisées étant donné que les différents inspecteurs pouvaient parfois avoir une écriture difficile à déchiffrer et étaient susceptibles de faire des erreurs lors de la retranscription des informations, ou de s'exprimer de façon peu claire.


Les employés ont décidés de transformer le formulaire d'inspection en une application sur tablette, donc électroniquement. Celle-ci fonctionne avec un code couleur qui met en lumière les corrections nécessaires et permet de prendre des photos qui sont jointes aux différentes sections du rapport, ce qui aide à raccourcir les explications des inspecteurs. Finalement, le rapport est encrypté et utilise un système de signature électronique afin d'assurer la sécurité de ces données.

Inspections SST
source : Marie-France Roulier


Restez à l'affût pour notre prochain article sur l'innovation en SST qui paraîtra sous peu.
Nous vous souhaitons une bonne journée,

L'Équipe de Formatrad

Sources: