Blogue

Des articles passionnants, des nouvelles enrichissantes, des formations exclusives et encore plus !

Mieux-être au travail : 6 résolutions pour prendre soin de vos employés en 2018

Mieux-être au travail : 6 résolutions pour prendre soin de vos employés en 2018

Une nouvelle année commence, et nous sommes fins prêts à vous fournir de plus en plus d'articles de qualité sur des sujets liés au travail et à la SST. Nous vous présentons aujourd'hui 6 résolutions afin de prendre soin de ses employés et de les garder en santé et heureux à long terme. C'est parti!

1) Commanditer l'activité physique de vos employés

L'activité physique apporte de (très!) nombreux bienfaits au niveau personnel, que ce soit pour protéger contre les maladies cardiovasculaires, réduire le risque de diabète, stabiliser la pression artérielle, améliorer le sommeil ou parce qu'elle aide à lutter contre le stress, la dépression et l'anxiété, celle-ci assure une meilleure santé physique et psychologique.

Dans un contexte d'entreprise, avoir des travailleurs en bonne santé crée une réduction des coûts de santé, de l'absentéisme, des démissions ainsi qu'une meilleure ambiance au travail et de meilleures performances en général des travailleurs actifs, tous des bienfaits dont les dirigeants peuvent profiter.

Plusieurs façons de commanditer l'activité physique existent du moment que vous décidez d'y accorder un budget, et certaines sont mieux adaptées à un type d'entreprise qu'à un autre.


Vous pouvez par exemple :

-aménager une pièce destinée à l'activité physique au sein des installations de l'entreprise,
-offrir des cours de groupes aux employés, allant du yoga jusqu'au cross training,
-organiser des activités ponctuelles, comme participer à un défi de course à pied ou de cyclisme,
-offrir un rabais à l'abonnement à un centre d'entraînement à proximité.

http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/sports-activites-physiques/bienfaits-generaux-lactivite-physique/quels-sont-benefices


2) Faire la promotion d'une alimentation saine

Selon Christopher Wanjek, auteur de l'analyse L'alimentation au travail : des solutions pour la malnutrition, l'obésité et les maladies chroniques, pour chaque dollar investi dans des programmes faisant la promotion de la santé en milieu de travail, les dirigeants pourraient toucher un retour sur investissement allant jusqu'à 6,85$ en terme d'économies reliées à la santé des employés.

Mais outre l'argument monétaire, avoir des employés qui s'alimentent sainement est profitable à l'entreprise : ceux-ci ont d'avantage d'énergie, un meilleur système immunitaire et une plus grande concentration, les rendant jusqu'à 20% plus productifs que ceux qui s'alimentent mal.

Quelques idées qui peuvent faire beaucoup de chemin :

-mettre des fruits frais à la disposition des employés,
-améliorer le contenu de machines distributrices vers des aliments plus sains comme des noix ou des barres tendres,
-aménager dans une aire commune un micro-ondes, un petit four et un réfrigérateur afin de permettre aux employés d'apporter leur repas,
-faire appel à un traiteur offrant des menus santé,
-offrir des collations santé lors de rencontres d'équipes ou professionnelles.

http://www.managerattitude.fr/9371501/alimentation-des-salaries-les-moyens-drh.html
http://nerds.co/10-entreprises-qui-favorisent-une-alimentation-plus-saine/
http://www.novosst.com/blogue/pourquoi-promouvoir-une-saine-alimentation-pour-vos-employes


3) Agir pour réduire le bruit ambiant

Le bruit, ou le son non désiré, a divers effets pour les travailleurs dépendamment de son intensité. À faible intensité, le bruit peut irriter ou distraire et à forte intensité créer des dommages auditifs permanents, ou de l'acouphène.

Plusieurs indices peuvent vous indiquer si votre environnement de travail est trop bruyant : si les travailleurs doivent hausser la voix pour s'entendre, si un accident est déjà survenu en lieu à une mauvaise perception d'un signal sonore, si des employés se plaignent du bruit, si un employé développe un problème d'audition ou souffre de bourdonnements ou de sifflements aux oreilles, par exemple.


Plusieurs moyens existent pour réduire le bruit, vous pouvez par exemple :

-choisir des équipements ou des procédures moins bruyantes lorsque possible,
-former les employés quant à l'utilisation optimale de la machinerie,
-assurer le bon entretien de la machinerie (remplacement, lubrification, etc.),
-limiter le temps d'exposition des travailleurs aux bruits,
-minimiser le nombre de sources de bruits qui fonctionnent simultanément,
-tenter de réduire le bruit à sa source, ou offrir de l'équipement de protection individuelle,
-informer les employés des effets néfastes du bruit.

http://www.centrepatronalsst.qc.ca/infos-sst/le-point-sur/risque/bruit-danger-au-travail.html
http://www.cchst.ca/oshanswers/phys_agents/noise_basic.html


4) Supporter un programme pour arrêter de fumer

C'est en réaction aux stress, souvent lié au travail, que la majorité des gens commencent à fumer. Les employés qui fument coûtant plus cher aux entreprises pour lesquelles ils travaillent en terme de frais liés à la santé, leur offrir un programme pour accompagner leur sevrage tabagique peut être non seulement apprécié, mais aussi une bonne affaire augmentant leur productivité au travail post-sevrage et la santé des employés en question. Il faut évidemment que l'employé fumeur manifeste le désir d'arrêter de fumer afin que le sevrage puisse tenir.

Ce sevrage peut être accompagné de plusieurs façons :

-en organisant une scéance d'information
-en encourageant leur accompagnement par un professionnel de la santé
-en finançant les produits antitabac utilisés (patchs, gommes, etc.)
-en mettant en place des activités sportives au sein de l'entreprise
-en facilitant l'emploi du temps des employés en sevrage tabagique afin de réduire leur stress lié au travail pendant le sevrage

http://www.sevrage-tabac.com/187/le-tabac-dans-les-entreprises/

5) Accepter le travail à distance un jour par semaine

Le travail à distance n'est pas adapté à toutes les entreprises, nous en sommes conscient, mais de nombreuses opportunités de travail à distance sont ignorées.

Pourtant, les bienfaits de ce type de travail sont nombreux : on sauve le trajet jusqu'au travail, on travaille dans le confort de son domicile, on augmente la productivité, on offre d'avantage de flexibilité et on diminue le stress. Ce type de travail a aussi quelques inconvénients, l'employé peut se sentir isolé et requiert une forte autodiscipline, mais pour la plupart des gens le positif éclipse le négatif.

Somme toute le télétravail représente des économies pour l'employé au niveau du transport et de sa garde-robe et pour le dirigeant qui bénéficie de la productivité accrue sans avoir à payer pour l'espace de travail. Même lorsque le télétravail est limité à un jour par semaine plusieurs de ses bienfaits sont observés.


6) Prévenir les maux de dos liés à l'environnement de travail

Le mal de dos est la cause la plus fréquente d'indemnisation des travailleurs. Étant donné que ce type de trouble musculosquelettique est plus facile à prévenir qu'à guérir, les entreprises ont un rôle proéminent dans la réduction de ces maux.

Rester assis de longues heures dans le cadre de son travail constitue un facteur aggravant de maux de dos.


Plusieurs options permettent de diminuer ce risque :

-améliorer sa posture dans sa chaise en se tenant le dos droit et les genoux pliés
-se lever de son poste de travail et s'étirer à toutes les heures
-organiser des meetings où l'on marche en parlant si la taille de l'équipe le permet
-organiser des activités physiques au travail

D'ailleurs le sport est une des meilleures façons de prévenir les maux de dos. En musclant les abdominaux et le dos, on renforce considérablement celui-ci et on réduit les risques de lombalgie.

Une façon de travailler inadéquate ou une mauvaise maîtrise des instruments de travail peut également engendrer des problèmes de dos, c'est une raison de plus pour garder les formations des employés à jour, non-seulement du côté de l'opération sécuritaire mais également du côté des formations en SST, comme par exemple la formation sur le travail en hauteur ou le travail en espace clos.

https://oppq.qc.ca/articles_blogue/maux-de-dos-au-bureau/
http://www.csst.qc.ca/prevention/theme/maux_dos/Pages/dos_limites.aspx
http://www.etre-bien-au-travail.fr/sante-et-travail/articles/aie-mon-dos-comment-regler-son-siege-de-bureau